img_pg




img_affiche kaboom img_RSS

Lecteur non fonctionnel



Télécharger au format mp3


Hasards du calendrier : déjà deux ans et Kaboom fête sa cinquantième. Nicolas a trente ans, Vincent déménage et nous changeons de méthode d’enregistrement. Il s’en est passé des choses en deux ans. Avouez que cela ne vous rajeunit pas non plus. Souvenez-vous de qui vous étiez il y a vingt-quatre mois. Rappelez-vous sous quel gouvernement vous viviez et sous quelle présidence vous vous réveillez aujourd’hui. Regardez ce qu’était alors la France et ce qu’elle est devenue. Remémorez-vous ce que vous ignoriez et ce que vous savez aujourd’hui. Combien d’entre vous étaient ou non célibataires et le sont ou ne le sont plus aujourd’hui ? Combien cherchaient un emploi et en cherchent toujours un ? Mais désormais le chômeur d’hier a retrouvé l’espérance car il sait que, tous les quinze jours, Kaboom viendra lui redonner la foi.

Pensez à l’ennui qui envahissait et accablait votre existence. À ces dimanches mornes sous la couette moisie à vous endormir devant Drucker et Le Masque et la Plume. Ces rendez-vous institutionnels que vous n’écoutiez plus que par habitude ou atavisme en attendant que la mort vienne vous délivrer d’un si cruel destin français. Vous ne saviez jamais à quel programme vous fier et surtout quel film aller voir. Voyez comme tout a changé et quel spectateur vous êtes devenus.

Pensez, grâce à Kaboom, à tous les chefs-d’œuvre que vous avez découvert : ANOTHER YEAR, BLACK SWAN, TREE OF LIFE, TAKE SHELTER, MELANCHOLIA, LES TRIBULATIONS D’UNE CAISSIÈRE, PARLEZ-MOI DE VOUS, ROCK OF AGES, AO LE DERNIER NÉANDERTHAL, BELLE ÉPINE, OU VA LA NUIT. Et je ne vous parle ni de TED ni d’ASTÉRIX au programme de cette nouvelle cuvée. Regardez comme depuis Kaboom le cinéma a triomphé avec des records d’affluence historiques alors qu’on le disait condamné. De même que la thérapie sexuelle qui occupe le vieux couple de TOUS LES ESPOIRS SONT PERMIS, Kaboom a pimenté nos vies.

Et si vous doutez encore de l’influence de la critique sur la production, prenez cet exemple pour vous en convaincre à tout jamais : lors de la toute première émission, nous disions du mal de Xavier Dolan et de ses AMOURS IMAGINAIRES. Le petit québécois ne nous a-t-il pas écoutés ? Aujourd’hui son dernier film a des chances de se retrouver parmi nos favoris de l’année. Comme quoi, une critique bien faite peut accomplir des miracles.

Pour vous remercier de votre fidélité, nous avons concocté en fin d’émission un petit pot pourri des meilleurs moments de ces cinquante émissions. Certaines interventions sont assez drôles, d’autres étonnantes (1).

En attendant, nous vous souhaitons, fidèles et patients auditeurs, ainsi qu’à tous nos chers invités, un très bel anniversaire kaboomesque.


Frédéric Mercier


(1) : Bien entendu, je continue à vendre au plus offrant quelques enregistrements off que la censure nous empêche de diffuser. Vous pourriez ainsi en savoir plus sur le racisme de Nicolas, la sénilité de Vincent et les perversions de votre serviteur. Nous avons également des informations très compromettantes sur Agathe, Corinne, Ariane, Claire, Isabelle, Cyrille, Erwan, Nicolas, Alexandre, Olivier, Phil, Robert et Jean-Philippe. Bref, tous les invités de l’émission sans qui Kaboom ne serait pas ce phare dans la nuit française.


Programme :
(sélection du 10/10/2012 au 23/10/2012)

. ASTÉRIX ET OBÉLIX : AU SERVICE DE SA MAJESTÉ de Laurent Tirard (Ecouter)
. DANS LA MAISON de François Ozon (Ecouter)
. TED de Seth Macfarlane (Ecouter)
. PAPERBOY de Lee Daniels (Ecouter)
. INSENSIBLES de Juan Carlos Medina (Ecouter)
. CÉSAR DOIT MOURIR de Paolo Taviani et Vittorio Taviani (Ecouter)
. TOUS LES ESPOIRS SONT PERMIS de David Frankel (Ecouter)
. GOD BLESS AMERICA de Bob Goldthwait (Ecouter)

Rétrospective :
-

Invité :
-

Durée :
01H24


img_affiche   img_affiche   img_affiche   img_affiche   img_affiche   img_affiche   img_affiche   img_affiche  


Vos commentaires (0) - Rédiger 646 en attente



img_K
img_pd