img_pg




img_affiche kaboom img_RSS

Lecteur non fonctionnel



Télécharger au format mp3


Parfois la technique peut nous glisser des doigts. Ça se passe comme dans un film burlesque : une logique fonctionnelle nous échappe. Qui ne s’est jamais retrouvé en train de hurler après avoir accouché d’un gros travail et avoir oublié de le sauvegarder ? Il en est de même à Kaboom. Vincent Quénault a failli venir à l’enregistrement avec son Amstrad. Tandis que Nicolas Kunc… Non, Nicolas Kunc ne peut être accusé de défaillance technique. Il est l’âme technologique de Kaboom, son ingénieur, son mécano, son garagiste, son conseiller technique. Sans lui, personne ne pourrait écouter l’émission. Parfois, le rush de la publication est telle qu’il est encore éveillé dans la journée (car le Kunc est un animal diurne) en train de tenter d’y entendre clair entre les vociférations de l’un, les borborygmes de l’autre et le charabia d’un tiers.

Mais, il faut reconnaître qu’en matière technique, je suis un cas particulier. Le Hulot (pour être gentil) du groupe. Demandez à ma femme, mes amis, mon fils : incapable de lancer une machine, de changer la poubelle de l’aspirateur, de mettre les bonnes piles dans le baby phone (quand je ne le confonds pas avec le téléphone), ou de faire fonctionner un ordinateur. Et ne me demandez pas de faire le tri. Toute la conscience écologique du monde, toute la croyance qu’un jour notre bêtise pourrait en coûter à la planète, n’y changerait rien. Ni même Abel Ferrara et son dernier film apocalyptique 4H44, DERNIER JOUR SUR TERRE.

Ainsi, une fois de plus, j’ai failli. J’avais pourtant pensé, une fois n’est pas coutume, à apporter ma bécane, mes micros, à éteindre mon portable, à couper le son de la chaine hifi, à payer ma facture d’électricité, à éteindre le gaz, à exporter mes fichiers, à allumer mon ordinateur, à sélectionner la bonne application. Et non ! J’ai encore commis un impair dont cette émission ; mes bienveillants collègues, et vous mêmes chers auditeurs, sont les victimes. Ma piste a coupé alors que je débattais de L’ODYSSEE DE PI d’Ang Lee. On m’entend donc mal, imperceptiblement comme un oiseau de mauvais augure. On ne peut donc m’entendre dire du bien de cette superproduction internationale qui m’a littéralement ébloui. Quant à savoir ce qu’en pensent mes camarades, il vous suffit d’écouter leur piste impeccable pour le savoir.

Par contre, tout roule en ce qui concerne MAIN DANS LA MAIN, GANGS OF WASSEYPUR PART 2, RENOIR, FOXFIRE, CONFESSION D’UN GANG DE FILLES. Mais veuillez encore me pardonner. De toute manière, il n’est pas certain que je réussisse à sauvegarder ce fichier Word, à le mettre dans le bon format, à l’envoyer à Vincent pour qu’il le lance, ce sont eux qui font tout le reste. Et je ne vous parle pas des mauvais fichiers que j’envoie aussi où à la place de l’édito, ils tombent sur des lettres d’amour, des insultes lancées à la gueule des mauvais cinéastes. Parfois aussi ma feuille d'imposition, mon relevé EDF, la liste des courses. Sans parler du retard que je prends à noter les films dans notre tableau des étoiles. Une fois, j'ai cru que Vincent allait perdre ses cheveux et Nicolas dire du bien d'Emmanuel Mouret... Il est vrai qu’ils ont déjà pris une semaine pour m’apprendre à ouvrir Word. Que ce premier Kaboom 2013 soit dédié à leur inexorable patience !


Frédéric Mercier


Programme :
(sélection du 19/12/2012 au 08/01/2013)

. L'ODYSSÉE DE PI de Ang Lee (Ecouter)
. MAIN DANS LA MAIN de Valérie Donzelli (Ecouter)
. FOXFIRE, CONFESSIONS D'UN GANG DE FILLES de Laurent Cantet (Ecouter)
. 4H44 DERNIER JOUR SUR TERRE de Abel Ferrara (Ecouter)
. L'HOMME QUI RIT de Jean-pierre Améris (Ecouter)
. GANGS OF WASSEYPUR - PART 2 de Anurag Kashyap (Ecouter)
. RENOIR de Gilles Bourdos (Ecouter)

Rétrospective :
-

Invité :
-

Durée :
01H18


img_affiche   img_affiche   img_affiche   img_affiche   img_affiche   img_affiche   img_affiche  


Vos commentaires (0) - Rédiger 2 en attente



img_K
img_pd