img_pg




img_affiche kaboom img_RSS

Lecteur non fonctionnel



Télécharger au format mp3


Le 03/12/2011 -

Il y a un malentendu en France concernant Henri-Georges Clouzot. Autant à l’étranger, le réalisateur de LA VÉRITÉ reste l’un des cinéastes français les plus adulés (on ne compte plus le nombre incroyable de remakes de ses films) ; autant chez nous en France, certains continuent de le conspuer invariablement, aveuglément depuis 50 ans.

Il y a encore peu un critique de la « Vieille Vague » publiait sa monumentale encyclopédie du cinéma français et s’étonnait encore que certains (comme nous trois ici à Kaboom Klassic) continuent de penser le cinéaste de MANON et MIQUETTE ET SA MÈRE sous-estimé. Selon lui, la mise en scène de Clouzot reposait exclusivement sur des « effets ».

Il est bien certain que le pessimisme radical de Clouzot, celui dont il pare LE CORBEAU et QUAI DES ORFÈVRES était, au sortir de la guerre, peu enclin à réenchanter le monde. Et on peut d’ailleurs comprendre que de jeunes gens, soucieux de ne plus penser aux massacres et aux morts, aient jadis mal accueilli cet esprit torturé, obsessionnel et cynique qui dépeignait les humains comme de grands malades affublés de tares, de névroses et de vices.

Mais refuser encore d’admirer aujourd’hui la force de la mise en scène d’un film qui réussit le pari d’être à la fois abstrait et populaire comme LE SALAIRE DE LA PEUR, ou la construction moderne des DIABOLIQUES, c’est rester obstinément ancré sur de vieilles positions, lubies décaties, qui accusent désormais des décennies de retard. Tels sont les fanatiques, aveuglés par de vieilles haines du temps passé, qui n’ont plus cours, et qui pour leur malheur, passent encore et toujours à coté d’une des plus audacieuses et puissantes œuvres de l’histoire du cinéma.


Frédéric Mercier


Programme :
. Henri-Georges Clouzot (Rétrospective)

Films proposés :
. L'ASSASSIN HABITE AU 21 de Henri-georges Clouzot
. LE CORBEAU de Henri-georges Clouzot
. QUAI DES ORFÈVRES de Henri-georges Clouzot
. MANON de Henri-georges Clouzot
. MIQUETTE ET SA MÈRE de Henri-georges Clouzot
. LE SALAIRE DE LA PEUR de Henri-georges Clouzot
. LES DIABOLIQUES de Henri-georges Clouzot
. LE MYSTÈRE PICASSO de Henri-georges Clouzot
. LES ESPIONS de Henri-georges Clouzot
. LA VÉRITÉ de Henri-georges Clouzot
. L'ENFER D'HENRI-GEORGES CLOUZOT de Serge Bromberg et Ruxandra Medrea
. LA PRISONNIÈRE de Henri-georges Clouzot

Invité :
-

Durée :
00H59

Informations complémentaires et supports

HENRI-GEORGES CLOUZOT
RÉÉDITION DE L'OUVRAGE DE JOSÉ-LOUIS BOCQUET ET MARC GODIN "CLOUZOT CINÉASTE" - NOVEMBRE 2011

img_affiche

Henri-georges CLOUZOT (FRANCE)

"Clouzot cinéaste" de José-Louis Bocquet et Marc Godin est réédité aux éditions de la Table Ronde. L'ouvrage demeure à ce jour le plus complet en éléments biographiques sur l'un des cinéastes les plus injustement réprouvés de l'histoire du cinéma français

•   En savoir +


L'ASSASSIN HABITE AU 21   (1942)

img_affiche

Long-métrage FRANCE

Réalisé par Henri-georges Clouzot
Avec Suzy Delair, Pierre Fresnay, Pierre Larquay...

Genre(s) : policier
1 h 24 min

img_note (Vincent QUÉNAULT)

« Une partie de cluedo virevoltante où Clouzot, pour son premier film et de commande, fait déjà montre d'un savoir exceptionnel concernant la direction et le typage de chacun de ses comédiens. »

img_note (Frédéric MERCIER)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
Un mystérieux assassin commet des meurtres en série et laisse sur ses cadavres sa carte de visite au nom de M. Durand. Le commissaire Wens trouve une piste qui le mène a Montmartre dans une pension de famille, les Mimosas. Il se déguise en pasteur et s'inscrit comme pensionnaire.




LE CORBEAU   (1943)

img_affiche

Long-métrage FRANCE

Réalisé par Henri-georges Clouzot
Avec Pierre Fresnay, Pierre Larquay, Ginette Leclerc, Héléna Manson...

Genre(s) : drame, thriller
1 h 32 min


« En ces temps où la France était occupée, Clouzot pointe du doigt la délation et le lynchage ambiant. De l’art de savoir toucher – avec génie – là où ça fait mal. »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

« Brillant dans tous ses aspects, particulièrement le transgressif et l'innovation. »

img_note (Nicolas KUNC)

« Chef d'oeuvre du cinéma mondial, le génie du Corbeau est de rompre tout à fait avec la distanciation ironique et coutumière du cinéma français des années 30. Pessimisme radical d'une pensée au service d'une oeuvre totalement aboutie. »

img_note (Frédéric MERCIER)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
Le docteur Germain, qui travaille dans une petite ville de province, reçoit des lettres anonymes signées Le Corbeau l'accusant de plusieurs méfaits. Cependant il n'est pas le seul à en recevoir. Toute la ville est bientôt menacée et le fragile équilibre se défait, la suspicion règne. Le docteur Germain décide de mener une enquête.




QUAI DES ORFÈVRES   (1947)

img_affiche

Long-métrage FRANCE

Réalisé par Henri-georges Clouzot
Avec Bernard Blier, Suzy Delair, Louis Jouvet...

Genre(s) : policier, drame
1 h 45 min


« Les acteurs sont tous au diapason dans ce film policier d’après-guerre faussement drôle et délibérément étouffant. Les idées de scénario et de mise en scène fusent dans tous les sens. »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

« Une fois de plus, la création et les idées inondent le film. »

img_note (Nicolas KUNC)

« Le film le plus extraordinaire de Clouzot où la mise en scène étouffe peu à peu ses protagonistes jusqu'à un final grandiose lors d'un interrogatoire suffocant. »

img_note (Frédéric MERCIER)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
Jenny Lamour, chanteuse de music-hall douée, ne manque pas d'ambition. Elle accepte l'invitation à dîner de Brignon, homme riche et puissant qui peut l'aider dans sa carrière malgré l'opposition de Maurice, son époux. Jaloux et se croyant trompé, Maurice se précipite chez Brignon pour découvrir son rival assassiné.




MANON   (1949)

img_affiche

Long-métrage FRANCE

Réalisé par Henri-georges Clouzot
Avec Cécile Aubry, Michel Auclair, Serge Reggiani...

Genre(s) : drame
1 h 40 min


« Plastiquement irréprochable, cette adaptation contemporaine du roman de l’Abbé Prévost convainc également par sa teneur scénaristique et la justesse des interprètes. »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

« La puissance de la mise en scène, le soin apporté aux décors élèvent cette transposition de Manon Lescaut vers l'universel. Somptueux et radical dans son discours sur la passion. »

img_note (Frédéric MERCIER)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
Transposition de l'histoire de Manon Lescaut dans la France de 1944.




MIQUETTE ET SA MÈRE   (1950)

img_affiche

Long-métrage FRANCE

Réalisé par Henri-georges Clouzot
Avec André Bourvil, Pauline Carton, Danièle Delorme, Saturnin Fabre, Jeanne Fusier-gir, Louis Jouvet...

Genre(s) : comédie
1 h 36 min


« Clouzot prouve qu’il est également à l’aise en terrain comique ! Les dialogues sont savoureux et Danièle Delorme à croquer. »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
Miquette Grandier aide sa mère à exploiter un bureau de tabac dans une petite ville de province, tout en rêvant de théâtre. Trois hommes ont leur regard sur elle : le marquis de la Tour Mirande, légèrement sur le retour, son jeune neveu, Urbain de la Tour Mirande, amoureux transi, et Montchablon, « grand premier rôle en tous genres », vieux comédien en tournée. Par dépit amoureux, Miquette, accompagnée du marquis, part pour Paris pour y faire du théâtre. Elle y retrouve Montchablon, Mme Grandier, sa mère, qui l'a suivie, et même Urbain, le neveu amoureux...




LE SALAIRE DE LA PEUR   (1953)

img_affiche

Long-métrage FRANCE

Réalisé par Henri-georges Clouzot
Avec Véra Clouzot, Yves Montand, Charles Vanel...

Genre(s) : aventure, thriller, action
2 h 28 min


« Avec ce road-movie tout à fait atypique où une épée de Damoclès plane en permanence sur les personnages, Clouzot démontre qu’il maîtrise à la perfection l’art du suspense. Un chef d’œuvre en la matière. »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

« Clouzot s'impose comme un maitre du suspense et pour une fois, de l'aventure dans cette odyssée, sans doute la plus ambitieuse de sa filmographie. »

img_note (Nicolas KUNC)

« A la fois abstrait et haletant, sombre et passionnant, un film qui réussit à épurer toute notion de suspens. Un chef d'oeuvre total. »

img_note (Frédéric MERCIER)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
Quatre hommes acceptent de véhiculer, au péril de leur vie, un chargement de nitroglycérine sur cinq cents kilomètres de routes défoncées. L'énorme prime de ce "quitte ou double" périlleux est le seul moyen de quitter le village d'Amérique centrale dans lequel ils ont échoué.




LES DIABOLIQUES   (1955)

img_affiche

Long-métrage FRANCE

Réalisé par Henri-georges Clouzot
Avec Véra Clouzot, Paul Meurisse, Simone Signoret...

Genre(s) : drame, épouvante-horreur, thriller
1 h 56 min


« Cette fois, Clouzot exploite le sentiment de peur en s’engageant sur le terrain de l’épouvante. Superbement mis en scène, le film est diabolique dans tous les sens du terme. »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

« Le film somme de Clouzot est un pur chef d’œuvre d'écriture et de mise en scène qui n'a rien à envier aux meilleurs Hitchcock. »

img_note (Nicolas KUNC)

« Construction ultra moderne d'un récit qui lorgne peu à peu vers le fantastique. Un sommet du suspens international. »

img_note (Frédéric MERCIER)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
Dans une institution destinée à l'éducation des jeunes garçons, Christina et Nicole, respectivement épouse et maîtresse du directeur Michel Delasalle, s'associent afin d'assassiner l'homme qu'ells ont fini par haïr. Mais quelques jours après leur méfait, le corps de Michel disparaît...




LE MYSTÈRE PICASSO   (1956)

img_affiche

Long-métrage FRANCE

Réalisé par Henri-georges Clouzot
Avec Pablo Picasso...

Genre(s) : documentaire
1 h 18 min


« Clouzot s’interroge sur le génie artistique et choisit pour cobaye le peintre le plus emblématique du XXème siècle. Un mystère fascinant qui n’est pas prêt de trouver sa résolution. »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

« Documentaire fascinant et auto portrait détourné de l'artiste en obsessionnel. »

img_note (Frédéric MERCIER)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
La toile prend vie sous nos yeux: elle s'anime, se transforme, eclate, se fige et suit l'inspiration du peintre. Ce film a recu le Prix special du jury au festival de Cannes en 1956.




LES ESPIONS   (1957)

img_affiche

Long-métrage FRANCE

Réalisé par Henri-georges Clouzot
Avec Véra Clouzot, Sam Jaffe, Curd Jürgens, Peter Ustinov...

Genre(s) : policier, drame
2 h 05 min

img_note (Vincent QUÉNAULT)

« Intrigue obscure et kafkaïenne pour un film étrange, aberrant et jusqu'au boutiste, malheureusement trop méconnu. »

img_note (Frédéric MERCIER)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
D'etranges evenements se deroulent dans une clinique psychiatrique, faisant de la vie de son directeur un cauchemar.




LA VÉRITÉ   (1960)

img_affiche

Long-métrage FRANCE

Réalisé par Henri-georges Clouzot
Avec Brigitte Bardot, Sami Frey, Paul Meurisse, Charles Vanel...

Genre(s) : drame
2 h 04 min


« Amoureuse et moderne, Bardot incarne à nouveau la liberté sexuelle et l’inconstance de la passion. Victime d’une cour de justice poussiéreuse et inhumaine, Clouzot la magnifie en héroïne romantique. »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
Dominique Marceau, une jeune fille provocante, est accusée du meurtre de son ancien amant Gilbert Tellier. Au cours du procès, l'histoire de sa relation avec la victime est reconstituée.




L'ENFER D'HENRI-GEORGES CLOUZOT   (2009)

img_affiche

Long-métrage FRANCE

Réalisé par Serge Bromberg et Ruxandra Medrea
Avec Bérénice Bejo, Jacques Gamblin, Serge Reggiani, Romy Schneider...

Genre(s) : documentaire, drame
1 h 34 min


« Le film apporte de nouvelles preuves quant au génie plastique de Clouzot. On regrette simplement que les réalisateurs cherchent à nous faire croire que L’Enfer aurait pu être un bon film… »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

« Documentaire passionnant, images sensationnelles à l'appui, qui souffre malgré tout d'un peu de complaisance. Le remake de Chabrol, ultra classique, ne démérite pas. »

img_note (Frédéric MERCIER)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
En 1964, Henri-Georges Clouzot choisit Romy Schneider, 26 ans, et Serge Reggiani, 42 ans, pour être les vedettes de L'Enfer. Un projet énigmatique et insolite, un budget illimité, un film qui devait être un "événement" cinématographique à sa sortie. Mais après 3 semaines de tournage, le drame. Le projet est interrompu, et les images que l'on disait "incroyables" ne seront jamais dévoilées. Ces images, oubliées depuis un demi-siècle, ont été retrouvées et elles sont plus époustouflantes que la légende l'avait prédit. Elles racontent un film unique, la folie et la jalousie filmées en caméra subjective, l'histoire d'un tournage maudit et celle d'Henri-Georges Clouzot qui avait laissé libre cours à son génie de cinéaste. Jamais Romy n'a été aussi belle et hypnotique. Jamais un auteur n'aura été aussi proche et fusionnel avec le héros qu'il a inventé. Serge Bromberg et Ruxandra Medrea réussissent ici une "recomposition" de l'oeuvre disparue, créant un nouveau film qui raconte l'histoire de ce naufrage magnifique et qui permet au projet d'exister enfin.




LA PRISONNIÈRE   (1968)

img_affiche

Long-métrage FRANCE

Réalisé par Henri-georges Clouzot
Avec Dany Carrel, Bernard Fresson, Laurent Terzieff, Elisabeth Wiener...

Genre(s) : drame
1 h 50 min

img_note (Vincent QUÉNAULT)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
Le soir d'un vernissage, la compagne d'un artiste decouvre le penchant pervers du directeur de la galerie pour les scenes de soumission sexuelle qu'il photographie. Bientot elle devient son modele, prisonniere de ses fantasmes et de ceux du photographe.




Vos commentaires (0) - Rédiger 3 en attente



img_K
img_pd