img_pg




img_affiche kaboom img_RSS

Lecteur non fonctionnel



Télécharger au format mp3


Le 11/02/2012 -

Pour dire Altman, il faudrait raconter une histoire. C’est ce que ce cinéaste décédé en 2006 a finalement fait tout au long d’une carrière de près de quarante ans : envisager chaque individu comme une source potentielle d’anecdotes. Et plus le film brassait de comédiens comme dans NASHVILLE et SHORT CUTS, plus il y avait donc de points de vue, de parcours à filmer. Et ainsi autant de vérités en contrepoint de l’anecdote, entre ce que ses anti héros disent et veulent bien montrer d’eux-mêmes et ce que le film dérobe. Mais Altman réussissait à choper cela sans jamais envahir ses scènes de dialogues explicatifs. Il aimait à cet égard pratiquer l’improvisation, croyant sans doute qu’une prise au hasard ou que l’impondérable d’un tournage chaotique en dirait d’autant plus sur la personnalité du comédien qu’il était en train de filmer. Si les mystères et les contradictions de la représentation traversent son œuvre fleuve, en bon américain qu’il était, seuls les actes et l’action finalement l’ont toujours intéressé.

Ce n’est pas le moindre des mérites que d’avoir dans le livre choral ROBERT ALTMAN - UNE BIOGRAPHIE ORALE (Mitchell Zuckoff, éditions G3J) réussit à retracer une idée de la vie d’un grand artiste en la faisant dire à des dizaines de protagonistes qui ont un jour croisé le destin de Robert Altman. Untel se souvient d’une colère, l’autre d’une crise éthylique, un troisième d’un moment affectueux. Les trois points de vue ne s’éliminent pas, ils bâtissent le patron d’un individu complexe et d’une vie sans commune mesure. Si complexe et indépendant en réalité qu’aucun historien n’a jamais su où situer Altman sinon quelque part entre la génération télévisuelle de la fin des années 50 (celle d’Arthur Penn et de Sidney Lumet) et le Nouvel Hollywood des Coppola et Scorsese avec qui, effectivement, il partagea un certain goût irrévérencieux et politique à démystifier le héros américain (LE PRIVÉ ou JOHN MC CABE) et à déconstruire les genres (le ‘whodunit’ britannique dans GOSFORD PARK ).

Malgré cela, et bien que son premier immense succès fut M.A.S.H. imaginé en 1970 au moment où le Nouvel Hollywood s’envolait, Robert Altman n’a jamais appartenu à aucun groupe, aucun carcan. Il s’est battu tout au long d’une carrière en dents de scie contre les producteurs à protéger sa liberté. Il refusa même 5 millions de dollars pour donner une suite à M.A.S.H. Si bien que s’il reste le cinéaste du choral, il ne fut pas que cela. En témoigne 3 FEMMES qui révèle l’essayiste de l’intime au plus près de la psyché féminine. Mais comment résumer le parcours d’un homme qui admirait avec ferveur la country traditionnelle de Kansas City et préférait dans une conversation citer Bergman et Fellini plutôt que Ford et Walsh ?


Frédéric Mercier


Programme :
. Robert Altman (Rétrospective)

Films proposés :
. M.A.S.H. de Robert Altman
. BREWSTER MCCLOUD de Robert Altman
. JOHN MCCABE de Robert Altman
. LE PRIVÉ de Robert Altman
. NOUS SOMMES TOUS DES VOLEURS de Robert Altman
. LES FLAMBEURS de Robert Altman
. NASHVILLE de Robert Altman
. BUFFALO BILL ET LES INDIENS de Robert Altman
. TROIS FEMMES de Robert Altman
. UN MARIAGE de Robert Altman
. QUINTET de Robert Altman
. POPEYE de Robert Altman
. FOOL FOR LOVE de Robert Altman
. THE PLAYER de Robert Altman
. SHORT CUTS de Robert Altman
. PRÊT-À-PORTER de Robert Altman
. DOCTEUR T ET LES FEMMES de Robert Altman
. GOSFORD PARK de Robert Altman
. THE LAST SHOW de Robert Altman

Invité :
-

Durée :
01H20

Informations complémentaires et supports

ROBERT ALTMAN
RÉTROSPECTIVE INTÉGRALE À LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE, DU 18 JANVIER AU 11 MARS 2012

img_affiche

Robert ALTMAN (ETATS-UNIS)

La Rétrospective qui lui est consacrée à la Cinémathèque Française et la sortie de sa biographie par Mitchell Zuckoff (éditions G3J) est l'occasion de faire le point sur le grand maître du film choral qu'était Robert Altman...

•   En savoir +


M.A.S.H.   (1970)

img_affiche

Long-métrage ETATS-UNIS

Réalisé par Robert Altman

Genre(s) : comédie
1 h 56 min


« On mélange film de guerre et comédie, on plaisante en pleine opération chirurgicale, on fait l’amour entre deux tueries. Bref, le laboratoire Altman est en ébullition. Le résultat est brut et féroce. »

img_note (Vincent QUÉNAULT)
img_note (Nicolas KUNC)

« Un film tout aussi chaotique que ses héros, ses blagues et son discours libertaire très ancré dans son époque. »

img_note (Frédéric MERCIER)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
De jeunes chirurgiens antimilitaristes aimant l'alcool et les femmes se retrouvent en pleine guerre de Corée à l'hôpital militaire mobile où ils sèment la pagaille.




BREWSTER MCCLOUD   (1971)

img_affiche

Long-métrage ETATS-UNIS

Réalisé par Robert Altman

Genre(s) : comédie, fantastique
1 h 45 min


« À défaut d’indépendance dans l’univers étriqué des studios US, le cinéaste proclame l’anarchie ! Son héros, un Icare à la fois sentimental et assassin, prend le risque de se brûler les ailes. Belle parabole du style altmanien… »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

« Chaotique et délirant, parodique et onirique, un essai film passionnant. »

img_note (Frédéric MERCIER)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
Brewster McCloud, considéré comme un étrange jeune homme, veut voler. Pour ce faire, il a élu domicile dans l'Astrodome, un abri antiaerien désaffecté à Houston. Mais Brewster a beaucoup d'ennemis et bientot la police va les retrouver morts, le visage mysterieusement recouvert d'une matière qui ressemble à de la fiente d'oiseau.




JOHN MCCABE   (1971)
MCCABE AND MRS MILLER

img_affiche

Long-métrage ETATS-UNIS

Réalisé par Robert Altman

Genre(s) : non renseigné
2 h 00 min


« Comme il le fera souvent dans sa carrière, Altman s’emploie ici à révéler la noirceur de la réalité dissimulée derrière le mythe. Les glorieux cow-boys se muent en marchands de pacotille. C’est dire si l’Ouest en prend pour son grade. »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

« Un western dont le héros titre ne sert à rien. Un film de conquête sans héros, sans sable où les femmes supplantent les hommes. Altman assassine le western sous la plus belle photographie du monde que l'on doit au "maître de la lumière": Wilmos Szigmong. »

img_note (Frédéric MERCIER)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
En 1902, John McCabe arrive à Presbyterian Church, une petite ville de l'Ouest américain, pour ouvrir un bordel. Mme Constance Miller, une prostituée, lui propose son aide et son expérience en échange d'une partie des bénéfices. Mc Cabe accepte, mais le succès de l'établissement fait des jaloux...




LE PRIVÉ   (1973)
THE LONG GOODBYE

img_affiche

Long-métrage ETATS-UNIS

Réalisé par Robert Altman

Genre(s) : policier
1 h 52 min


« Elliot Gould est parfait en Marlowe mou et débonnaire, héros d’un film policier où l’ambiance prime sur l’enquête. La relecture du genre est remarquable. »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

« Bogart est mort, Altman réanime Marlowe et en fait littéralement le privé le plus nonchalant de l'histoire. Un film magnifique, souvent drôle qui dynamite le vieil Hollywood avec une ironie très européenne. »

img_note (Frédéric MERCIER)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
En pleine nuit, Terry Lennox demande à son ami Philip Marlowe, un détective privé, de le conduire de toute urgence au Mexique. Ce dernier accepte, mais à son retour il est fraîchement accueilli par la police. Sylvia, l'épouse de Lennox, a en effet été retrouvée assassinée et Marlowe est inculpé pour meurtre.




NOUS SOMMES TOUS DES VOLEURS   (1974)
THIEVES LIKE US

img_affiche

Long-métrage ETATS-UNIS

Réalisé par Robert Altman

Genre(s) : policier, romance
2 h 12 min


« Un « Bonnie and Clyde » lunaire et amer, merveilleusement servi par deux acteurs au physique atypique et au talent certain : Keith Carradine et Shelley Duvall. »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
Trois prisonniers s'évadent de leur pénitencier. Ils se mettent alors à attaquer des banques. L'un d'eux, blessé, tombe amoureux de la jeune femme qui le soigne.




LES FLAMBEURS   (1974)
CALIFORNIA SPLIT

img_affiche

Long-métrage ETATS-UNIS

Réalisé par Robert Altman

Genre(s) : comédie
1 h 48 min


« Le film s’interroge sur la passion, l’instantané, le désir de vivre via la métaphore du jeu. Si l’intrigue est un peu brouillonne, une violente sensation de vérité nous prend régulièrement à la gorge. Une œuvre clé pour comprendre le personnage Altman. »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
Bill Denny et Charlie Waters n'ont qu'une passion: le jeu. Que ce soit les cartes, les dés, les courses, la boxe, ils passent leur temps à parier. Seul problème: il faut trouver l'argent.




NASHVILLE   (1975)

img_affiche

Long-métrage ETATS-UNIS

Réalisé par Robert Altman

Genre(s) : comédie musicale
2 h 39 min


« Magistrale fresque politique et musicale sur la société américaine. Une œuvre novatrice, intelligente et – par conséquent – importante. »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

« Film choral ultime, intelligent et rare. »

img_note (Nicolas KUNC)

« Un chef d'oeuvre choral sarcastique. »

img_note (Frédéric MERCIER)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
A travers les itinéraires croisés de 24 personnes qui se retrouvent dans la capitale de la country-music, "Nashville" est une vaste fresque sur les moeurs américaines et le monde du show business.




BUFFALO BILL ET LES INDIENS   (1976)
BUFFALO BILL AND THE INDIANS, OR SITTING BULL'S HISTORY LESSON

img_affiche

Long-métrage ETATS-UNIS

Réalisé par Robert Altman

Genre(s) : western
2 h 03 min


« Altman s’amuse à défaire en direct les mythes patriotiques édifiés avec éclat par Buffalo Bill. La myse en abyme à travers le monde du spectacle est remarquable d’intelligence, de même que le discours sur les méthodes coloniales opérées sur les indiens. »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
Buffalo Bill prépare son "Wild West Show" et le chef Sitting Bull a accepté d'y participer. Mais ce dernier a également son mot à dire.




TROIS FEMMES   (1977)
THREE WOMEN

img_affiche

Long-métrage ETATS-UNIS

Réalisé par Robert Altman

Genre(s) : drame
2 h 05 min


« Un rêve éveillé, fascinant car symbolique, mystique car psychanalytique, inspiré par les grands auteurs européens qu’admirait Altman, Fellini en tête. »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

« Un film intime, éthéré, et très symbolique sur la psyché féminine, quelque part entre Bergman et Lynch. »

img_note (Frédéric MERCIER)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
L'histoire de trois femmes, Pinky, Millie et Willie dont les destins vides et representatifs de l'univers feminin americain vont se croiser.




UN MARIAGE   (1978)
A WEDDING

img_affiche

Long-métrage ETATS-UNIS

Réalisé par Robert Altman

Genre(s) : comédie dramatique
2 h 05 min


« Sans état d'âme et armé d'un humour dévastateur, Altman expose la bêtise des conventions religieuses et familiales. Tellement drôle, tellement mordant, tellement vrai ! »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
Le mariage de deux jeunes gens reunissant une cinquantaine d'invités est le pretexte à une instigation en profondeur de la société américaine, familiale et sociale. Un tableau plutot sombre et sans concession.




QUINTET   (1979)

img_affiche

Long-métrage ETATS-UNIS

Réalisé par Robert Altman

Genre(s) : science-fiction, thriller
1 h 57 min


« Tout aussi onirique que l’était « Trois femmes », « Quintet » nous perd dans un monde flou et désincarné. L’abstraction est telle qu’on se noie dans le récit avant de comprendre (une heure plus tard) ses véritables enjeux. »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
Voyage initiatique du chasseur Essex dans une ville-labyrinthe ou des personnages s'adonnent au jeu mysterieux du quintet sous l'oeil hypocrite et demiurge d'un meneur qui en modifie les regles selon son bon plaisir.




POPEYE   (1981)

img_affiche

Long-métrage ETATS-UNIS

Réalisé par Robert Altman

Genre(s) : aventure, comédie, comédie musicale
1 h 54 min


« Une adaptation musicale, amorale et bouffonne de la célèbre BD. Et si tout cela n'était qu'une énorme farce sur les mœurs américaines ? »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
Les aventures de Popeye, le plus célèbre marin. Popeye débarque un matin dans le port de Sweethaven et y fait la rencontre d'Olive dont il tombe amoureux. Mais celle-ci est promise au rustre Brutus...




FOOL FOR LOVE   (1986)

img_affiche

Long-métrage ETATS-UNIS

Réalisé par Robert Altman

Genre(s) : drame
1 h 46 min


« Pour ce drame, Altman semble s’inspirer du cinéma de ses pairs, et tout particulièrement de Francis Coppola et de Wim Wenders. Certes le résultat est atypique, mais néanmoins dénué de cette maestria visuelle propre au metteur en scène. »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
Alors qu'elle attend son petit ami dans un motel, May est rattrapée par son passé en la personne de Eddie, un ancien amour. Mais la situation devient vite malsaine lorsque l'on apprend qu'il est en réalité son demi-frère.




THE PLAYER   (1992)

img_affiche

Long-métrage ETATS-UNIS

Réalisé par Robert Altman

Genre(s) : policier, comédie dramatique
2 h 04 min


« Altman règle ses comptes avec les studios américains qui se sont légèrement détournés de lui dans les 80's. Il en profite pour réaffirmer son statut de cinéaste anarchiste, audacieux et virtuose. »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

« Ultra cynique et référencé, une sorte de limite dans le système Altman mais qui, au niveau de sa carrière, marqua son grand retour après une longue traversée du désert. »

img_note (Frédéric MERCIER)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
Griffin Mill est un responsable de production dans une Major Company d'Hollywood. Comme ses collègues, arrogants et cyniques, il va en une seule journée se disculper d'un meurtre qu'il a pourtant commis, se débarrasser d'un collègue dangereux pour sa carrière et d'une assistante par trop amoureuse, et enfin séduire la femme de sa victime.




SHORT CUTS   (1994)

img_affiche

Long-métrage ETATS-UNIS

Réalisé par Robert Altman

Genre(s) : comédie dramatique
3 h 05 min


« L'aboutissement d'un style ! L’équilibre est parfait entre l’intelligence du propos, l’amplitude de la forme, la vivacité du montage et la justesse des comédiens. Un sommet dans la carrière de Robert Altman. »

img_note (Vincent QUÉNAULT)
img_note (Nicolas KUNC)

« Le grand chef d'oeuvre d'Altman. Inspiré des nouvelles de Carver, auxquelles il en rajoute et invente une, le cinéaste bâtit un portrait déroutant et souvent malaisant de l'Amérique des années 90 avec une jubilation peu commune. Le personnage de flic myth »

img_note (Frédéric MERCIER)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
Librement inspiré de neuf nouvelles et d'un poème de Raymond Carver, "Short Cuts" et un voyage à travers le Los Angeles des années 90, une fresque intimiste ou s'entremêlent les destins contrastés de 22 personnages aux prises avec les drames, les émotions, les plaisirs, les surprises et les hasards de la vie quotidienne.




PRÊT-À-PORTER   (1995)

img_affiche

Long-métrage ETATS-UNIS

Réalisé par Robert Altman

Genre(s) : comédie dramatique
2 h 12 min


« Altman s’est déjà montré beaucoup plus subtil dans le dosage du sarcasme et de l’ironie. Ce trop-plein vient-il du fait que l’univers de la mode apparaisse déjà, en soi, assez grotesque ? Plusieurs scènes n’en demeurent pas moins délicieusement mordantes »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
Paris, mars 1994. Chronique de la semaine du prêt-à-porter et du grand et petit monde qui gravite autour, le tout ponctué par un étrange décès.




DOCTEUR T ET LES FEMMES   (2001)
DR T AND THE WOMEN

img_affiche

Long-métrage ETATS-UNIS

Réalisé par Robert Altman

Genre(s) : comédie, romance
2 h 03 min


« Altman pointe du doigt la superficialité de la femme contemporaine. Il serait trop facile de l'accuser de misogynie : après tout, n’a t-il pas fait de même avec les hommes tout au long de sa carrière ? »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
Le Docteur Sullivan Travis - "Dr T" pour les intimes - est le gynécologue favori des dames de la haute bourgeoisie de Dallas. Ses qualités humaines et professionnelles, sa discrétion et son élégance naturelle ont fidélisé une nombreuse clientèle. Son cabinet ne désemplit pas et le Dr T est perpétuellement débordé, malgré les efforts de son assistante Caroline, qui l'aime en secret.




GOSFORD PARK   (2002)

img_affiche

Long-métrage ETATS-UNIS

Réalisé par Robert Altman

Genre(s) : policier, comédie dramatique
2 h 17 min


« La dialectique du maître et de l’esclave revue et corrigée sauce Cluedo. Magistral de bout en bout. »

img_note (Vincent QUÉNAULT)
img_note (Nicolas KUNC)

« Une suprême réussite. Altman détourne le "whodunit" victorien pour raconter la fin d'un monde. »

img_note (Frédéric MERCIER)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
Au début des années trente, dans une Angleterre fortement marquée par les inégalités de classe, une famille d'aristocrates avec à sa tête la maîtresse de maison, Lady Sylvia McCordle, organise une partie de chasse au cours de laquelle son mari Sir William McCordle est retrouvé poignardé. Cet assassinat va bouleverser l'ordre établi et révéler la complexité des liens entre les maîtres et leurs serviteurs. L'inspecteur Thompson mène l'enquête.




THE LAST SHOW   (2006)
A PRAIRIE HOME COMPANION

img_affiche

Long-métrage ETATS-UNIS

Réalisé par Robert Altman

Genre(s) : comédie dramatique, comédie musicale
1 h 40 min


« Altman signe un film-testament nostalgique teinté d’une pointe d’onirisme. Point d’orgue émouvant d’une carrière admirable. »

img_note (Vincent QUÉNAULT)

Aller plus loin
•   Fiche allociné
Synopsis :
Un samedi soir pluvieux à Saint Paul, la foule se presse au Fitzgerald Theater pour assister au show radiophonique hebdomadaire "A Prairie Home Companion". Depuis 30 ans, ses vedettes, ses joyeuses fausses réclames et ses amuseurs rétro ont atteint la gloire et survivent au règne de la télévision. Les Johnson Sisters, Yolanda et Rhonda, un duo de chanteuses légèrement passées de mode, sont au bord de la crise de nerfs. Dusty et Lefty, héros d'un numéro de cow-boys à l'humour douteux, s'apprêtent à entrer en scène. En coulisses, le chef de la sécurité, Guy Noir, poursuit une jeune femme étrangement apparue... Quant au maître de cérémonie de cette joyeuse petite entreprise, GK, il présente l'émission de ce soir avec plus de détachement que d'habitude. La station de radio vient d'être vendue à un groupe texan. Ce show est peut-être le dernier mais le spectacle doit continuer.




Vos commentaires (0) - Rédiger 28 en attente



img_K
img_pd